• Billet

    Chez Audiard, les cons ça fait rigoler

    Mardi 22 novembre. Audience au Tribunal d'Instance de La Flèche. Des braves gens sont appelés à la barre. Ils sont demandeurs mais ne comprennent manifestement rien à la procédure dont ils ont pris l'initiative. Jugement à la mi-décembre. Il risque fort de leur coûter en dommages-intérêts l'équivalent d'une facture annuelle de redevance d'ordures ménagères. On a mal pour eux... Enfin, pas tout le monde. Aux bans du public, s'imaginant sans doute au cabaret, les instigateurs de la démarche mènent grand tapage. Au point que le magistrat, fait exceptionnel en cette enceinte, les expulse. Ce sont ceux-là mêmes qui venaient d'étaler dans les journaux locaux leurs délires procéduriers sans queue ni tête.

    Mercredi 23 novembre. Allez savoir pourquoi, l'incontrôlable vagabondage cérébral nous remet en mémoire la désopilante comédie cinématographique "Les Tontons flingueurs", celle où retentit la réplique culte signée Michel Audiard : "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît".

    Marc Blachère

     

     


  • Commentaires

    1
    granville
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 12:54

    super, effectivement c'est à cela qu'ils sont reconnus.A la fin de leurs péripéties ils devront payer ce qui est du majoré des pénalités et dommages. Les procédures dilatoires sont également motif à gonfler la note.

    "Contre offensive " va de voir constituer un fond d'indemnisation pour ses victimes crédules.

    Si  certains mots sont incompris vous trouverez la réponse dans le dictionnaire.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Prune2208
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 14:52
    Est-il possible d'en savoir davantage?
    3
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 19:03

    Il est possible d'en savoir davantage? 

    Bonne soirée

    4
    Béchu Christian
    Lundi 28 Novembre 2016 à 19:07

    Je souffre pour tous ceux qui se sont tournés vers ce mirage incompétant, irréaliste qui leur promèt Noël avant l'heure.

    Chacun doit assumer et rendre compte!

    5
    Demarbre Patrick
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 08:56
    Excellente réplique.
    J'ai bien aimé, du moins ce que j'ai compris ce jour là,
    La juge: Je suis ici pour appliquer le droit rien que le droit et pas un avis personnel.
    Que ce soit la justice et les finances publiques,il vaut mieux ne pas se les mettre à dos, sinon nous sommes très vite perdant.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :