• Contestation des factures : dernier délai

    Le délai juridique de contestation d’une facture est de deux mois à réception au domicile (cachet de la poste faisant foi, d’où notre intérêt pour vos enveloppes de la poste). Cependant l’envoi en masse permet de dater par secteurs. En conclusion il est maintenant trop tard pour les Communautés de Communes de Pontvallain et Bassin Ludois. Mais pour les Communautés de Communes d’Aune et Loir ainsi que Loir et Bercé où les dernières factures sont arrivées le 12 juillet, nous pouvons  encore collecter les dossiers jusqu’à mercredi au plus tard pour un dernier dépôt au tribunal prévu le vendredi 5 septembre. 

       

    Pour rappel ce dossier doit comprendre classé dans l’ordre :

    1-le formulaire CERFA  11764 (rempli à la lettre selon nos indications et lisiblement). Femmes sous leur nom marital. Une facture = une adresse = une contestation. Formulaire signé et daté.

    2- la lettre type de contestation « Motifs de contestation » selon un des deux cas Porte à porte ou Apport Volontaire , mot à mot selon nos 2 lettres types. Lettre signée et datée, annotée p4 (du formulaire CERFA).

    3-pièce d’identité

    4-la facture du Syndicat Mixte

    5-enveloppe de réception de cette facture, si possible (sinon  date conforme à la date de réception par vos voisins)

    6-vos charges d’enlèvement d’ordures ménagères pour l’année 2013 comprenant votre adresse et le montant (avis d’imposition foncier pour les propriétaires, tout autre document pour les locataires).

     

    Dans le cas ou vous êtes en Apport Volontaire avec un conteneur situé à plus de 500 m par la route joindre un plan (cadastre, Mappy, Google … ) avec échelle kilométrique, mentions du domicile et du point de collecte et distance par la route. L’enjeu est une exonération pure et simple si vous êtes concernés.

    Le formulaire CERFA et les 2 lettres types sont téléchargeable sur ce site. Dossier en trois exemplaires, photocopiés avec signatures originales sur chaque exemplaire. Ce sont des contraintes administratives qui semblent lourdes mais considérez que c'est une nécessité… Par prudence conservez une 4° copie dans vos archives. 

      

    A cette date nous ne pourrons plus prendre en charge les dossiers incomplets ou incorrects alors suivez bien les consignes éditées sur notre lettre n°4, consultable sur ce blog avec les copies téléchargeables du formulaire CERFA et les deux lettres types. Renvoyez nous rapidement votre lettre de convocation au tribunal sans quoi l’avocat mandaté par le Collectif ne pourra pas présenter votre dossier. 

     

    Pour répondre à d’autres questions qui reviennent beaucoup, les FAQ : 

    Compte tenu du nombre de dossiers déposés, le tribunal a décidé d'organiser des audiences exclusivement dédiées à notre affaire, à raison d'une par quinzaine. En l'état actuel des choses les convocations pourraient s'étaler jusqu'au printemps 2015...

    La première audience se tiendra le 16 septembre. N'y sont convoquées que des personnes ayant décidé d'agir seules en adressant directement leur dossier au tribunal. L'avocate du Collectif interviendra à partir du 29 septembre (deux audiences prévues, une le matin, une l'après-midi) date à laquelle sont convoqués les premiers contestataires ayant choisi d'agir avec le Collectif.

     

    Le Syndicat Mixte ayant fractionné le montant annuel de la redevance en deux factures constituant des « actes exécutoires » distincts, la conduite à tenir face à l'échéance des 40 % qui devrait intervenir en octobre ou novembre reste pour l'heure ouverte (nouveau recours juridique ou pas ?).

      

    Vous avez contesté votre facture et vous serez représentés par l'avocate mandatée par le Collectif Val de Loir dont les émoluments seront couverts par le produit des cotisations. 

    Quelles pourraient être les conséquences d'un rejet de vos demandes par le tribunal ?

    Ø  Après la signification écrite du jugement et un délai d'un mois pour un éventuel appel vous devrez payer la facture du Syndicat sans la moindre majoration.

    Ø  Il n'y a pas de réponse assurée en ce qui concerne les frais, dommages et intérêts éventuellement réclamés par le Syndicat. D'une part, parce que le juge ne pourrait y faire droit que si vous étiez déboutés de l'ensemble de vos demandes qui portent autant sur la forme que sur le fond de la facture reçue. L'hypothèse ne peut être écartée mais elle est peu probable. En tout état de cause, réparties sur plus de 2000 contestataires les demandes du Syndicat ne pourraient avoir que des répercussions minimes pour chacun.

     

     

    Nous sommes si nombreux à nous sentir trahis par nos élus, nous avons raison de faire appel de nos droits. L'action juridique en cours vise à ce que soient clairement énoncées les limites du droit dans le cadre desquelles le Syndicat peut agir vis-à-vis des usagers. Elle fixera donc les possibles, mais il n'appartient pas au Tribunal de décider de ce qui doit être mis en œuvre dans les limites de ces possibles. De ce point de vue, les revendications concrètes du Collectif Val de Loir sont le retour à une tarification justifiée et le retour à une collecte des ordures ménagères au porte à porte généralisé. Avec toutes les implications comme le respect des usagers citoyens et celui de l’environnement dont hériteront nos enfants. Nous en reparlerons très prochainement.

     

    Renvoyez un exemplaire de votre convocation à l’adresse du Collectif et communiquez ces informations autour de vous ! 

     

    Aidez vous, aidons nous. 

     

    Collectif Val-de-Loir, le 31 août 2014 

     

     


  • Commentaires

    1
    Patrick Demarbre
    Dimanche 31 Août 2014 à 18:52
    Soyons confiant en la justice, le bon sens devrait l'emporter
    2
    Christian Bechu
    Dimanche 31 Août 2014 à 23:53

    Avec toutes notre meilleure volonté, nous ne pouvons recevoir vos dossier au delà du mercredi 3 septembre, faute de les traiter dans de bonnes conditions pour votre intérêt .

    Le collectif val de Loir est à votre disposition pour vos questions: 0619071022

    3
    BRD
    Lundi 8 Septembre 2014 à 13:26

    Bonjour, en tant que adhérente ayant confié mon dossier de contestation au collectif , je viens de recevoir un courrier émanant de celui-ci qui m'étonne et mérite je pense quelques explications !

    vous nous demandez de nous engager à vous" reverser les éventuels frais d'avocat et de procédure supportés par le collectif que le tribunal pourrait nous accorder au terme de l'instance engagée " justifiant cette demande par "les modestes cotisations ne suffiront sans doute pas à les couvrir" !!!!!!!!!!!! sauf erreur de ma part, dans votre lettre datée du 21 aout 2014, vous écrivez que" les émoluments de l'avocat seront couverts par le produit des cotisations !!!!! et vous annoncé près de 2000 dossiers déposés donc autant de cotisants soit  x 10 € minimum ...de quoi couvrir les frais je suppose ! ce petit détail  ne nous a jamais été précisé ! cela signifie-t-il que si nous refusons de vous reverser cette somme potentiel vous ne nous représenterez plus ? quel était le but donc de cette adhésion , merci de nous répondre.

    4
    Marc Blachère
    Lundi 8 Septembre 2014 à 19:43

    à BRD et... à tous

    Chère Amie,

    Nous comprenons parfaitement votre interrogation. Plusieurs adhérents nous saisissent de façon analogue.

    C'est donc que quelque chose qui nous a paru simple ne l'est pas tant que ça.

    Précision essentielle : il n'y a aucun espèce de chantage dans cette sollicitation. Le Collectif a pris un engagement auprès de chacun, cet engagement sera tenu. Nul n'a jamais songé à autre chose.

    Deux questions ont surgi.

    L'une tient à l'ampleur de l'adhésion à notre initiative. Nous étions loin d'imaginer que 2 227 assujettis à la REOM. Nous nous félicitons de l'ampleur de cette participation. Elle pose cependant un problème d'"intendance" : le tribunal est conduit à multiplier les audiences. En l'état actuel des choses, sur la base de critères habituels en la matière, il ne sera examiné à chaque audience qu'une centaine de dossiers. Nous nous dirigeons donc vers 22 audiences quand nous pensions qu'une dizaine tout au plus suffiraient. Du coup nous ne sommes pas certains que le budget initialement prévu soit suffisant car si les cotisations ont été nombreuses, elles n'en demeurent pas moins très modestes.

    La seconde question est, disons, d'ordre morale. Outre la couverture des frais d'avocat, les cotisations permettent également d'assumer les frais administratifs - modestes mais réels - et ceux de communication - indispensables. Dès lors que le tribunal attribuerait (nous insistons sur le conditionnel) des indemnités pour frais d'avocat et de procédure qu'aucun d'entre nous n'a eu à assumer à titre individuel, il n'y aurait rien de scandaleux à ce que ces indemnités reviennent au pot commun qu'est la trésorerie du Collectif.

    Voilà, c'est simple. C'est une sollicitation pour nous préserver de toute mauvaise surprise. Il n'y a aucune contrainte. Nous regrettons d'avoir été trop lapidaires dans l'explication. Nous allons y revenir très rapidement sur le blog.

    Cordialement

    Marc Blachère

     

    5
    kathy
    Mardi 9 Septembre 2014 à 06:29

    Monsieur Blachere, ne vous inquietez pas,je ne vous tiendrais pas rigueur de conserver le fruit de l'article 700,si toute fois nous devions en beneficier,ainsi que des domages et interets si il y en avait,pour le collectif. Car ce que bons nombres ont zapé dans l'histoire , c'est qu'il y a l'avocat certe, mais moi qui ai aidé quelques personnes a monter leur dossier,et bien je peux vous dire que le papier,les photocopies,les cartouches d'encre,le gasoil, pour s'occupper de tout ça, et bien ce n'est pas gratuit,et toutes les informations diffusées dans nos boites à lettres ce n'est pas gratuit , ect......ect...... et meme si ils sont bénévoles ce ne sont pas à eux, qui donnent deja de leur temps de supporter toutes ses dépenses. Merci à tous . Madame Brulard du Lude.

    6
    Claudia
    Mardi 9 Septembre 2014 à 09:20

    Y en a qui vont chercher la petite bête.

    Le principal dans cette histoire est qu'on soit exempté de payer et de retrouver un ramassage au porte à porte. Cela vaut bien quelques feuilles de papier et des cartouches d'encre. Pour certains c'était sans doute très alléchant de ne pas payer et en plus de toucher des dommages et intérêts.

    7
    fouineur
    Mardi 9 Septembre 2014 à 16:59

    à Marc Blachère,

    Merci pour  ces quelques explications qui est vrai mériteraient d'être plus complètes pour certains car nous manquons, en tant qu'adhérents, de ces infos mais je comprends parfaitement qu'il était déjà beaucoup plus important d'agir et ce dans un bref délai et ne pense pas que cela soit fait dans un but de nous escroquer car il est vrai que toutes ces personnes bénévoles ont fait un travail remarquable et en plus je ne vois pas pourquoi elles devraient assumer tous les frais occasionnés elles ont déjà beaucoup de courage pour nous aider et sont comme nous financièrement vis à vis de ce problème.

    Bon courage à tous et merci.

    8
    brd
    Mardi 9 Septembre 2014 à 21:32

    chantage...scandaleux.. chercher la petite bête...escroquer... vous vous enflammez ! qui a parlé de charges financières à faire supporter par les bénévoles d'une association ? la trésorerie de celle-ci est prévue pour cela il me semble .. ces fameuses charges financières (honoraires, timbres etc... ) existent qu'il y ait ou non indemnisation et si, effectivement, il n'y en n'avait pas ...  Agir est une chose fort louable mais il faut savoir aussi prévoir, anticiper, agir avec les moyens notamment financiers dont on dispose réellement . Ceci étant merci pour le travail accompli mesdames et messieurs les bénévoles

    9
    Jean Michel Lefebvre
    Mardi 9 Septembre 2014 à 23:40

    J'approuve le raisonnement de Claudia. Certains voudrai avoir le beurre et l'argent du beurre. En ce qui me concerne(et je ne suis certainement pas le seul), j'ai monté des dossiers pour des usagers à mobilité réduite et qui sont en PAV et à ces mêmes usagers un courrier au Syndicat. Les réponses de ce dernier se font attendrent. Je les ai aidé sans rien demander pour ne pas les laisser dans la mouise contre cette abération d'un service inadapté.

     Alors les critiques, je les laisse à ceux qui les font. 

    10
    fouineur
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 16:09

    à BRD 

    Etes vous capable d'agir, d'aider les personnes en difficulté pour se déplacer, etc.. je pense que non et prévoir  n'est pas toujours facile dans certaines situations la bonne volonté de certains est quelques fois dépassée par les évènements mais Marc Blachère  va nous informer de la  situation, mais laissez lui le temps de le faire.

    B RD au lieu de critiquer pourquoi n'avez vous pas aidé, il est toujours facile de critiquer le travail de certains mais dans ce cas il faut participer à cette lourde tache qu'est de combattre une administration  car certains de nos élus vous répondront que si vous n'êtes pas contents vous allez vivre ailleurs, alors qu'en pensez vous ? et croyez moi je parle en connaissance car c'est la réponse du  maire de ma commune et si vous la trouvez normale alors vous    n'avez rien à dire en ce qui concerne le collectif et attendre gentiment chez vous que les choses se passent.

    Cordialement

    11
    brd
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 17:12

    Monsieur le Fouineur,

    1- il n'est nul besoin d'être un bénévole reconnu par le collectif pour porter la bonne parole ... des centaines d'entre nous le font tout en restant dans l'ombre.

    2-mettre la charrue avant les boeufs ... est une pratique que nous avons il me semble reproché au Syndicat !

    3-désolée! mais j'ai 2 vilains défauts : je ne signe rien les yeux fermés et  je pose trop de questions

    Brigitte Roger-Dubly

    12
    kathy
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 18:06

    C'est pour cela qu'il ne faut pas commencer a critiquer le collectif,ceux qui ne sont pas contents de lire ,que peut etre il faudra remettre la main à la poche,et bien n'avaient qu'a faire partit du bureau, et ils se seraient vite rendu compte que cela depasse le benevola, et qu'ils font un travail merveilleux. Quand on connait le montant des honoraires d'un avoué, je vous assure que moi je suis ravis que l'on est payé a plusieurs. De toute façon il y aura toujours des mécontents. Kathy du LUDE

    13
    papakyrnos
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 23:11

    doucement les amis,ne nous trompons pas de cible,

    madame mrd vous dite bien que vous avez  2 vilains défauts: je ne signe rien les yeux fermés et je pose trop de questions,je crois que  Marc Blachère vous a répondu,votre troisième défaut serait il celui de ne pas(vouloir) comprendre? par contre je ne pense pas que vous ayez posé trop de question auprès de nos élus,ou je ne devais pas être la ce jour là,

    c'est sur qu'à vouloir trop réfléchir on ne prend aucun risque vu que le délais pour agir eut été dépassé,

    alors attendons le résultat du tribunal et restons zen,pas la peine de se prendre la tête sur telle ou telle hypothèse vu que c'est la juge qui de toute façon jugera en dernier lieu,vu que c'est son bouleau,et je ne pense pas que l'on ai pris la main de quiconque pour faire signer de force les documents de contestation,

    nous même ne pensions pas à avoir à gérer autant de dossier,aussi MRD si vous avait un peu de temps libre bienvenue,

    quoique que le plus gros soit fait,tel que distribution des tracts(rien que sur la campagne d'Yvré le polin j'ai parcouru 60 kms),reçu un nombre incalculable de coup de fil à toutes heures de la journée et sur mon lieu de vacances, aider des personnes à remplir les dossiers à mon domicile,que j'ai reçu avec grand plaisir d'ailleurs et tous charmant,je ne savais pas pas j'avais un aussi bon voisinage

    tenu des permanences avec d'autres correspondants pour leur donner un coup de main,assister à des réunions d'info,pour savoir correctement remplir les dossiers,et j'en passe,si c'était à refaire je repart sans problème,

    voila mon état d'âme,

    dommage que vous ne soyez pas venu nous donner un coup de main,quoique à vous lire on à l'impression que vous avez formé la cinquième colonne,car vous apportez aussi la bonne parole,par contre vous ne m'avez apporté aucun moyen d'action à oui c'est vrais vous réfléchissez encore à  comment faire...deux système de contestation eut été un plus,

    14
    brd
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 11:19

    A vous lire, monsieur, pour être crédible à vos yeux et avoir le droit de s'exprimer , de poser des questions  simples et je pense légitimes, il faudrait justifier un quota d'heures, de kms, de RDV etc... oui comme des centaines de personnes j'ai signé sans contrainte les documents de contestation et alors devrions-nous pour autant ne plus avoir droit à la parole ou être lobotomisé ? M.Blachère le dit lui-même " plusieurs adhérents nous saisissent de façon analogue ".... me voilà rassurée !

    15
    albert
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 15:24

    adherent,j'ai salué l'initiative du collectif. mais instituer des clauses APRES signature, cela n'est pas CORRECT.


    et puis 2200 adhésions à 10 euros, cela fait 22000 EUROS !!! ne pleurez pas la bouche pleine...


    ne suivez pas l'exemple du syndidat mixte  d'avance MERCI cordiales salutations

    16
    Mme FAGAULT Annie
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 18:50

    @albert

     

    Bonsoir,

    Je viens vous donner une réelle information.

    Je m'explique : la majorité des gens sur les 35 communes ont reçues une édition spéciale du collectif pour les aider à rédiger la contestation des factures. Grâce aux adhésions des adhérents (nous étions environ 900 foyers) nous avons pu la faire imprimer. Depuis le début de cette contestation nous avons augmentés en nombre et somme environs 2250 foyers donc une augmentation de 1350 foyers.

    donc j'effectue le même calcul que vous : 1350 x 10 euro = 13500 euro

    Sachez que notre Avocat risque de se présenter environ 20 fois au tribunal pour tous nous représenter car pour l'instant le tribunal nous convoque entre 90 et 120 dossiers par séance. Le coût au minimum sera d'au moins dans les 800 euro par séance donc..........???

    C'est pour cette raison que vous avez reçu ce courrier du collectif en sachant que seul le Juge du Tribunal ordonnera si oui ou non il vous accorde des frais d'avocat et de procédure engagés en vertu de l'article 700 du code de procédure civile.

    Cordialement.

    Me FAGAULT Annie

    Secrétaire du Collectif

     

     

     

    17
    papakyrnos
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 21:04

    chère brd,si vous n'avez pas la parole alors là que vous faut il de plus?

    ne pas oublier que le blog est géré par le collectif et comme vous pouvez le constater il n'y a pas de censure hormis les propos incorrect bien sur

    18
    albert
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 21:24

    MERCI à Madame FAGAULT pour SES explications,désormais je connai le nom de la secrétaire du collectif

    mais pour le reste c'est la nébuleuse Monsieur BLACHERE parle au nom de TOUS mais quelle est sa position

    dans le collectif ? il n'y a pas de Président pour signer le courrier ? quelle est votre statut juridique ? loi 1901?les noms de votre conseil d'administration, autant de points qui mériteraient d'ètre éclairés ,car nous risquons

    sinon d'avoir des surprises après les procès tout en continuant de feliciter votre initiativequi était indispensable

    et je m'etonne que des associations de consommateurs si nombreuses ne vous aient pas devancées.

    CORDIALEMENT

     

     

     

    19
    Marc Blachère
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 00:53

    Chèr(e)s adhérent(e)s

    Il n'y a aucune question iconoclaste, aucune question gênante et celles touchant aux finances de notre association sont particulièrement légitimes. En ce domaine, autant au moins qu'en tout autre, la plus totale transparence est de rigueur. Nous avons décidé il y a de cela déjà plusieurs semaines que nous rendrions publics nos comptes avant la fin du mois d'octobre. Il était quasi impossible de le faire au cœur de l'action et notre trésorière, sur le pont tout au long de l'été, s'est fort légitimement éloignée de notre contrée pour un temps de respiration plus que mérité.

    Amie BRD, le Collectif n'a demandé et ne demande à personne de signer quoique ce soit "les yeux fermés". Nous ne souhaitons qu'une chose : que tous les adhérents aient les yeux grands ouverts.

    Ami Albert, si vous êtes adhérent, vous avez sans doute rempli un bulletin d'adhésion sur lequel il est clairement indiqué que le Collectif est une association "loi 1901". Complétons : elle a été déclarée à la Direction départementale de la Cohésion Sociale le 13 février dernier, enregistrée sous le  n" W721001208 et publiée au JO des associations le 22 février.

    Non, ami Albert,  nous n'instituons aucune clause "après signature" ce qui serait pire que "pas correct". Oui, amie BRD, nous nous sommes efforcer de "prévoir, anticiper, agir avec les moyens notamment financiers dont on dispose réellement" . Sauf qu'en cours de route la donne à changer. Il faut donc aussi savoir faire mouvement.

    Au départ nul ne pouvait imaginer un seul instant l'ampleur de l'adhésion à notre invitation à contester la facture devant le TI. Au regard de divers critères "raisonnables" 500 saisines paraissaient pouvoir constituer un succès, 1000 un "rêve". Nous adaptant aux moyens financiers sur lesquels nous pouvions raisonnablement escompté, nous avions engagé une collaboration avec un cabinet d'avocats en convenant que nos conseils mettraient un argumentaire à notre disposition et à celle de nos adhérents qui iraient devant le TI se défendre ainsi par eux-mêmes. Chemin faisant, ce scénario est vite apparu caduc.

    Dans le même temps, un nombre certains d'adhérents se sont étonnés de l'absence de toute clause de "retour " au Collectif d'éventuelles indemnités de frais de justice alors même que ces dits frais n'étaient engagés que par le Collectif. Toujours dans le même temps la "mobilisation" de notre avocate s'est affirmée autrement plus ample qu'évaluée au départ. Malgré des honoraires très raisonnables (tout sera rendu public avec les comptes) nous avons estimé en toute responsabilité prudent de solliciter nos adhérents dans l'hypothèse où... Ce n'est pas une clause "après signature " puisque c'est une sollicitation soumise à la signature de chacun et de chacune, chacune et chacun étant libre de la signer ou pas sans que cela ne mette en cause de quelque façon que ce soit l'engagement du Collectif auprès de chaque adhérent. Autrement dit, il s'agit d'un engagement "moral" que chacun est libre de prendre ou de ne pas prendre et, à terme, de tenir ou de ne pas tenir.

    Cette sensibilisation est-elle maladroite ? D'aucuns ont le droit de le penser. D'autres la trouve parfaitement fondée : en trois jours nous comptons déjà plus de 200 retours, auxquels sont souvent joints des mots chaleureux, sur 1700 lettres envoyées.

    Voilà. On peut discuter de tout. Toutes les remarques et suggestions sont à entendre mais nul besoin ici de polémique et moins encore de véhémence.

    Un dernier mot : il n'y a pas de sujets mineurs et la gestion de l'association ne relève d'aucun tabou. Reste que la question majeure est celle, au-delà de l'action en justice engagée, de l'avenir du service public des OM. Nous devrions être en situation d'en reparler très prochainement.

    Cordialement à tous

    Marc Blachère

    20
    Germaine
    Lundi 15 Septembre 2014 à 08:47

    Bonjour


    2250 foyers a 10€ = 22 500€ - (20 séances maxi a 800€ =) 16 000€ = bénef +6500€


     


    yes

    21
    M.C. Cambuzat
    Lundi 15 Septembre 2014 à 09:22

    @ à Germaine

     

    Bonjour

     

    Vous avez oublié d'enlever les frais précédents d'imprimerie (le journal de contestation des factures - 15 000 ex - voir l'article de Mme Fagault un peu plus haut) et les frais d'avocats pour les nos demandes devant le T.I. de Nantes.....

    Enfin à noter que chacun (e) des bénévoles a financé personnellement depuis maintenant presqu'une année tous ses frais de déplacement, de photocopies, et de cartouches d'encre - et j'en oublie !!!

    Vraiment non il n'y a aucun bénéfice.... mais bien sûr rien ne vous empêche de le penser

     

    Cordialement

    22
    P Demarbre
    Lundi 15 Septembre 2014 à 11:23
    entièrement d'accord avec toi M C Cambuzat
    23
    Daniel
    Lundi 15 Septembre 2014 à 14:12

    Maimaine, puisque vous exceller dans les maths, demande donc à tout ceux qui ont pondu cette énormité de redevance des ordures, qu'ils vous expliquent le résultat final de ce qu'il reste en caisse au Syndicat ? Merci de communiquer à la majorité des foyers concernés qui eux vont se trouver en déficit,  ce résultat !!


    Ne pas se tromper de responsable du bazar engendré ....serait plus louable que de vouloir porter le discrédit sur une association qui ne demande que le bien être de tous et moins de dépenses surévaluées qui n'apportent que le BRUN.............

    24
    fouineur
    Lundi 15 Septembre 2014 à 15:45

    Germaine est tout là pour semer la pagaille elle ferait  mieux d'agir  pour aider les autres ou tout simplement de payer sa facture, pourquoi ne le fait elle pas, et personne ne l'a obligé de suivre le collectif !!!  

    25
    Claudia
    Mardi 16 Septembre 2014 à 09:09
    ça devient grotesque tout ça.
    26
    de l'air!
    Mardi 16 Septembre 2014 à 14:21

    Claudia le dit avec raison : ça devient grotesque. Ce n'est plus un débat sur un forum mais un pugilat de gamins sur un champ de foire d'empoigne! Des adhérents du Collectif s'interrogent sur une démarche de celui-ci : rien de plus normal. Deux des principaux animateurs apportent des éclairgaes, assurent d'une volonté de totale transparence et donne Rv sur le sujet à fin octobre. Très bien. Et Voilà que je te traite de "buse" et de "blanchard", l'un invectivant l'autre...

    Grotesque...  et indigne !

    27
    Mardi 16 Septembre 2014 à 21:26

    Toutes les critiques sont possibles sur ce blog. Nous les préférons constructives mais ce n'est pas obligatoire. Nous laissons aussi libre cours aux polémiques dont il peut toujours sortir le meilleur lorsque des arguments se confrontent.


    Mais les insultes n'y sont pas acceptées tout simplement parce que le savoir vivre s'y oppose. Conformément à l'avertissement publié en tête de cette page, 2 commentaires sont supprimés car ils dépassent les limites convenables d'un débat public.  

    28
    Colza Nostra
    Mardi 16 Septembre 2014 à 22:36

    Comment s'est passée l'audience du jour à La Flèche ? L'audience est renvoyée au 14 novembre (nous dit Ouest-France de mercredi)...

    29
    papakyrnos
    Mardi 16 Septembre 2014 à 23:36

    pour ma part message bien reçu,et j'admets  volontiers être sortie de mes gonds,mille excuses,

    30
    kathy
    Dimanche 21 Septembre 2014 à 06:59

    pourquoi suprime t'on mes messages???????????? Je n'ai jamais écrit d'insultes ????????????????????????????????????????????????????????????????????????


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :