• Le coût réel des collectes

    On nous affirme depuis un an que la collecte en apport volontaire se justifie par son moindre coût. Reprenant l'examen attentif de documents officiels du Syndicat et intégrant les très importants coûts annexes de la collecte en PAV, le Collectif a établi la preuve que cet argument est totalement faux.

    Mensonge délibéré pour protéger des intérêts occultes, aveuglement de petits marquis se croyant investis de l'infaillibilité pontificale ou incompétence crasse ? Aux intéressés de répondre. N'est-ce pas MM. Cointre, Boussard, Leblanc, Fournier et Cie, artisans et partisans impénitents de la réforme imposée voici un an.

    En maigre compensation d'un service de moindre qualité, les usagers condamnés à l'apport « volontaire » payent 25 €/an de moins que ceux bénéficiant du porte-à-porte. Mais la réalité économique est à l'inverse : c'est le service de moins bonne qualité qui coûte le plus cher ! En conséquence de quoi, les usagers bénéficiant du porte-à-porte subventionnent ceux qui sont condamnés à l'apport dit volontaire. Aberrant !

     La presse a largement fait écho à nos révélations. En voici les preuves :

     

    (1) Le montant de chacun de ces marchés publics contractés par le SMVL figure dans le document accessible sur le site internet du Syndicat : http://www.syndicatvaldeloir.fr puis menu déroulant « Le Syndicat », onglet « marchés et Appels d'offre », hyper-texte « cliquez ici ».
    (2) Le coût annuel de chacun des 3 marchés publics d'investissement a été obtenu en divisant le montant global par 8 (nombre d'années d'amortissement technique) puis en multipliant par 1,035 (taux annuel de 3,5%). Le coût annuel de chacun des 2 marchés publics de collecte a été obtenu en divisant le montant global par 6 (nombre d'années couvertes par les contrats).
    (3) Les coûts des maintenances réparatrices ont été ignorés. Ceux relatifs aux colonnes incluent la réparation d'actes de vandalisme qui ne relèvent en rien de l'usage normal des matériels. Même en-dehors de cela ils sont très élevés. Ceux relatifs aux bacs individuels se montent, selon un document de travail du Syndicat, à 4,87 €/usagers/an. Leur prise en compte ne ferait qu'amplifier la conclusion de cette étude.
    (4) Source SMVL : 456 €/colonne/an TTC x 220 colonnes.
    (5) Source SMVL :   72 €/colonne/an TTC x 220 colonnes.
    (6) Source SMVL.
    (7) Source SMVL qui reconnaît que l'apparition et le maintien des dépôts sauvages sont directement liés au mode de collecte en PAV.

      

    Collectif Val-de-Loir, le 17 novembre 2014


  • Commentaires

    1
    Etzou
    Lundi 17 Novembre 2014 à 12:11

    Plus on creuse, pire c'est !

    Déjà la différence de coût entre PAP et PAV me semblait injuste et dérisoire (franchement, 25€ de moins par an c'est moins de 0.50€ par semaine pour avoir le passage du camion devant chez moi : je VEUX payer ce prix POUR AVOIR le camion qui passe et ne plus mettre mes poubelles dans ma voiture) !!!

    Mais alors là, si maintenant le PAV coûte dans les faits plus cher que le PAP, où va-t-on ???? Si on était dans le privé, les licenciements pour faute lourde seraient tombés depuis longtemps !

    Je ne parle même pas des emprunts qui ont été pris sur 15 ans pour financer l'achat des colonnes alors que la durée de vie de ces colonnes est de 7-8 ans, quel scandale !

    2
    Lundi 17 Novembre 2014 à 13:05

    "intérêts occultes" ! C'est là aussi qu'il faut creuser.........

    3
    kathy
    Mardi 18 Novembre 2014 à 09:03

    Kathy,


    Alors je serais ravie, si il est vrai que les gens n'aient plus à porter leurs poubelles. Mais moi, ce que je veux, et j'espere que beaucoup me suivront, c'est ne payer, que les poubelles que nous sortons. Je m'explique , le syndicat , nous a informé , dés le début, que nos bacs étaient équipés de puce à code barre, donc,  si tout cela est vrai, pourquoi quand je leurs demande de me fournir le récapitulatif des passages ou ils auraient relevé mes bacs, ils ne veulent pas me le fournir. Je refuse catégoriquement de payer des services dont nous n'avons pas bénéficié. Depuis ce nouveau mode je n'ai , en tout et pour tout sortis mes bacs que 18 fois, donc quand ils vont envoyer leur reliquat de facture fin d'année, je vais diviser TTC le montant total par le nombre de mercredi de l'année 2014, et vais multiplier ce montant par 18, et je ne paierais que pour ces services rendus, car avant c'etait en fin d'année sur taxe fonciére et les impots ne nous demandaient pas d'avance, et je refuse d'engraisser VEOLIA et tout les sbires qui ont pondus cette mascarade. Je paierais en cheque banque, comme ça serais couverte , pour quand ils m'assignerons devant un huissier pour refus de paiemment. Quand vous faites éxécuter par un artisant, un travail, il vous fait un devis, et quand le travail est fini, il vous remet une facture que vous lui réglait, et seulement si le travail est bien fini, donc, là c'est pareil, quand cela redeviendra un service public, comme avant, on pourra discuter, mais tant que cela engraisse des services privés......... ( VEOLIA, SYNDICAT MIXTE COMMUNAUTE DE COMMUNE ) car d'apres le juge de la fleche , notre affaire ne depend pas du TASS de Nantes ( tribunal administratif ) donc si cela ne dépent que du TI de la fleche, c'est que c'est une affaire privée, donc considéré comme un commerçant landa qui nous vend un service. Et je ne parles meme pas du fait qu'avant , on payait moins cher pour deux ramassages, là il n'y en a plus qu'un et c'est plus cher . DONC NONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN

    4
    Isa
    Mardi 18 Novembre 2014 à 18:13

    Vs avez vu le journal de ce matin? Retour du porteà porte?


    on a gagné?!!!

    5
    albert
    Mardi 18 Novembre 2014 à 18:24

    bonsoir et D;ACCORD AVEC KATHY.

    Pour ma part la derniere facture O M acquittee etait de 47 Euros cette annee elle est de 185 EUROS!!!

    plus 390%!!!!! et cela pour NON PRESTATION DE SERVICE puisque absent de chez moi depuis plus

    de 2ans AUCUN ENLEVEMENT N;A JAMAIS ETE EFFECTUE !!!!!!!CEST DE LA GRANDE

    TRUANDERIE!!!!!bientot les O M pour le syndicat seront plus PAYANTES QUE LA DROGUE !!!!!!!

    BIEN SUR JE SUIS ADHERENT COMBAT CES ABERRATIONS ET APPUIE LE COLLECTIF. MERCI.

    6
    Mardi 18 Novembre 2014 à 20:23

    @ Isa
    Non, on n'a pas gagné !


    Mais nous avons marqué un point important. Grâce à notre mobilisation le SMVL vient enfin de réaliser que le PAV coûte plus cher que le PAP. En fait il admet en ergotant qu'il n'y a pas une différence de prix justifiant le maintien du PAV et promet un retour au PAP généralisé. Attendons de voir sur le terrain.


    Et il reste le GROS probléme des tarifs ...

    7
    kathy
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 11:28

    non isa rien n'est gagné, et de toute façon ce n'est pas pour demain, et en attendant il faudrai payer et surtout en etre content, alors payer oui bien sur c'est normal puisqu'ils nous debarassent de nos poubelles, mais pas le prix qu'ils demandent aux rares passages, et surtout pas en avance.

    8
    Jean Michel
    Jeudi 25 Décembre 2014 à 17:17

    Permanence à Chenu le vendredi 2 janvier après-midi à partir de 13h30.

    TEL: 02/43/46/43/28.

    9
    Jean Michel
    Vendredi 26 Décembre 2014 à 09:32

    Permanence,M. Lefebvre Jean Michel: 4, rue de la Petite Brosse à Chenu l'après-midi:

    -vendredi 02 janvier; samedi 03: mardi 06 et mercredi 07 à partir de 14 heures. Tel: 02/43/46/43/28.

    Après cette dernière date, uniquement sur rendez-vous au 06/81/08/83/50. Merci.

    10
    Jean Michel
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 12:15

    Petite précision pour mes permanences à Chenu.

    Elles seront  jusqu'à 18 heures au jours indiqués. Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :